Quels types de Coaching peuvent vous aider ?

Publié le : 12 avril 202311 mins de lecture

Lorsqu’on parle de tirer parti de votre côté professionnel, on l’associe immédiatement au coaching. C’est une dynamique de connaissance de soi, de fixation d’objectifs, de préparation et de mise en pratique de plans d’action. Les séances avec le coach (professionnel qui travaille avec le coaching) ont pour objectif d’encourager une manière différente de penser, d’être et d’agir pour un changement croissant et continu. Malgré cette association avec l’aspect professionnel, le coaching est très large et peut être utilisé dans les niches les plus diverses. Cela s’explique par le fait que les compétences appliquées par le coach ont la même base. Le processus est établi et approfondi par des relations personnelles. Le lien établi entre le coach et le coaché (qui sollicite le service de coaching) est consolidé par l’échange d’expériences et de connaissances.

Il existe deux domaines principaux : le coaching d’affaires et exécutif et le coaching de vie. Ces classifications sont plus didactiques. Ils sont intéressants pour vous permettre de connaître les possibilités du procédé et de savoir comment l’utiliser correctement. Même parce que, il y a un chevauchement considérable entre les aspects personnels et professionnels. Par exemple, lorsque vous faites du coaching pour votre côté professionnel (exécutif ou commercial) et que, soudainement, vous vous retrouvez à soulever un problème personnel (coaching de vie). Peut-être, cette situation personnelle entrave-t-elle l’évolution de votre carrière. Le coach vous aidera à percevoir, délimiter et traiter de la manière la plus appropriée, en ciblant votre travail.

Coaching d’affaires et coaching exécutif

Nous vivons une époque particulièrement exigeante au sein d’un marché hautement concurrentiel. Présenter des résultats inhabituels dans un court laps de temps est devenu une préoccupation constante pour les professionnels et les entreprises. Centré sur cet univers d’entreprise, le coaching permet une responsabilisation individuelle et/ou collective. C’est-à-dire qu’il s’agit d’un processus de reconnaissance, de création et d’utilisation de ressources et d’outils, se traduisant par un renforcement psychologique et une autonomisation dans l’accomplissement de changements internes et externes.

Apprenez à connaître certaines des niches de coaching de cette catégorie.

Coaching commercial

Très différent d’une formation à la vente, dans laquelle on parle de techniques – comme la négociation et la fidélisation de la clientèle – le coaching de vente favorise la connaissance de soi et le développement de compétences comportementales pour obtenir ce que vous voulez. Les techniques sont une partie des compétences nécessaires pour être au top des ventes, mais ce n’est pas tout. Vous voulez voir un exemple intéressant ? Vous savez que le fait de mentionner le mot « non » dans une négociation peut faire chuter votre vente. Mais si vous avez une posture de déni et de défense, quelle différence votre discours fait-il ? C’est ce sur quoi le coaching de vente vise à travailler : votre posture interne. C’est pourquoi le processus est si efficace et durable.

Coaching de leadership

Si vous êtes un chef d’équipe – qu’il s’agisse du président, du directeur d’un département, de l’enseignant d’une classe, entre autres – vous savez qu’il est essentiel de garder les gens motivés, engagés dans leurs objectifs personnels, alignés sur les objectifs du groupe, entre autres bonnes caractéristiques. Parfois, cependant, même après une série de cours et l’application de techniques de reconnaissance et de motivation, votre équipe atteint une certaine note et ne peut la dépasser. Que faut-il faire ? Le coach en leadership intervient en tant que partenaire pour aider à découvrir les comportements personnels qui permettent et/ou limitent l’action avec l’équipe. Un plus grand contact, une construction de scénarios impliquants, des métaphores qui orientent les efforts et la motivation. Par conséquent, l’équipe sera dirigée de manière intense et vivante, et aura encore plus confiance en son leadership.

Coaching exécutif

Ce type de coaching s’adresse à ceux qui portent sur leurs épaules la stratégie et la définition de l’organisation elle-même. Les cadres (niveau C) suivent un chemin plus solitaire. La plupart de leurs pensées, perspectives, dilemmes et craintes peuvent rarement être partagés avec leurs pairs ou même leurs collaborateurs.

L’espace de communication offert par le coach leur permet « d’être écoutés », de réduire le stress des décisions et d’échanger des expériences et des connaissances. Il est évident qu’un cadre qui fait mieux son travail a un effet multiplicateur, ce qui signifie plus, beaucoup plus, de dollars pour l’entreprise (et pour lui-même).

Coaching d’affaires

Les entrepreneurs sont toujours à la recherche de moyens pour faire évoluer leur entreprise à tout moment. Avec le coach d’affaires, il est possible d’assimiler de meilleures stratégies et de développer ses propres méthodes pour viser et atteindre des objectifs élevés. Ici, l’accent est mis sur l’entrepreneur, l’entreprise et l’équipe dans son ensemble.

L’échange d’expériences et les conversations approfondies entre le coach et le coaché aideront au diagnostic de la situation actuelle de l’entreprise, à la compréhension de la manière d’agir de l’équipe, à l’organisation la plus appropriée des processus afin d’atteindre rapidement le succès.

Le coaching d’équipe sera probablement aussi utilisé, agissant directement sur l’équipe, développant les interactions, les comportements et les attitudes, concentrant les personnes sur les objectifs de l’entreprise.

Coaching de vie

Qui parmi nous n’a jamais connu un moment contraignant – voire étouffant – où nous ressentons un besoin urgent de changer le cours de notre vie ? L’intention du coaching de vie est d’aider cette transformation et de la rendre aussi confortable et écologique que possible, en examinant toutes les dimensions de l’être humain – aspects personnels, professionnels, relationnels et de santé.

En d’autres termes, la vieille question : comment transformer les rêves en réalité ? Qui n’a pas entendu dire qu’il faut établir des étapes pour que le rêve devienne un objectif tangible ? Le coach catalysera ce processus, nous permettant de percevoir ces étapes et de les planifier, en créant progressivement de nouveaux scénarios.

Cette catégorie abrite également plusieurs niches de coaching.

Coaching de carrière

Nous sommes dans une période où les possibilités sont nombreuses, de l’évolution de la carrière au changement d’activité, en passant par le choix d’une profession et le retour sur le marché du travail. Le coach et la personne à coacher découvrent les compétences, les potentiels, les limites et les caractéristiques personnelles, et définissent des stratégies pour atteindre l’objectif en fonction de contextes uniques.

Ici, il est plus courant de voir un chevauchement avec le coaching d’affaires ou personnel.

Coaching relationnel

Ce Coaching s’adresse aux personnes qui ont des difficultés avec les relations, qu’il s’agisse de flirter, de trouver un partenaire adéquat et de développer des relations durables. Comprendre les attitudes pour les changer fait partie des processus. L’idée est de démystifier les mythes sociaux sur les relations, avec un regard individualisé sur chaque personne.

Coaching de perte de poids

Nous avons déjà entendu que beaucoup d’entre nous ne mangent pas par faim, mais par besoin émotionnel. Le coach de perte de poids va chercher avec la personne coachée les comportements qui l’amènent à dévorer de la nourriture sans limites et, d’autre part, trouver des moyens personnalisés pour changer les habitudes ancrées, rendant possible, outre la perte de poids, une vie plus saine.

Il est bon de rappeler que le coaching ne remplace pas les consultations médicales et nutritionnelles, ainsi qu’un programme d’exercices physiques.

Comment trouver un coach ?

A l’heure actuelle, les informations sur Internet laissent à désirer. Chaque site, comme le dit le dicton populaire, a sa propre histoire à raconter.

Dans les bandes dessinées d’Astérix, il y a une belle métaphore. On demande à un charbonnier pourquoi il vend du charbon aux Romains ennemis. Il se justifie en disant qu’il fait payer aux Romains le double de ce qu’il obtient des villageois. Puis, astucieusement, Astérix demande combien de charbon il vend au village, et le charbonnier répond : « Je vends toute ma production aux Romains ». Pour la réflexion. Nous préférons donc insister sur les principaux aspects à prendre en compte, afin que chacun puisse les évaluer dans son contexte.

Motifs

Une question importante à considérer est ce qui vous a motivé à devenir coach. Au-delà de vos paroles, cherchez à comprendre votre engagement réel envers la profession. Recherchez vous la partie financière, un gagne-pain, ou êtes-vous vraiment passionné par ce que vous faites ? Vérifiez également si les valeurs et les convictions du coach coïncident avec les vôtres. Si l’un soutient la technologie et que l’autre préfère des solutions plus traditionnelles, ou si l’un est réfractaire au risque et que l’autre aime en prendre, la communication sera très entravée.

Flexibilité

Faites preuve de discernement pour déterminer si le coach fonctionne en fonction des besoins du client, en choisissant des méthodes et des approches dans le contexte de la relation. Le coach, lui-même, doit être le meilleur outil du processus. Autrement dit, méfiez-vous s’il applique toujours une formule toute faite pour tous ses coachés.

Honnêteté

Demandez-vous si le professionnel que vous choisissez est sincère. Remarquez-vous qu’il fait preuve d’une posture d’engagement et de responsabilité envers votre bien-être ? Ou utilise-t-il des techniques de vente axées principalement sur la conclusion du contrat ? Ceux qui promettent des résultats miraculeux finiront par vous décevoir, intentionnellement ou non. C’est aussi une référence pour la fiabilité dans les échanges d’expériences et, donc, dans l’ensemble du processus de coaching.

Cohérence

Par exemple, un coach en élégance personnelle ne peut pas être visuellement négligé et débraillé. Comment peut-on croire qu’il nous aidera à atteindre le but recherché s’il ne démontre pas encore lui-même qu’il est un exemple à suivre ? Un coach trop émotif ou trop rationnel apporte un biais à l’analyse des situations. Ici, la maxime du « juste milieu » s’applique.

Expérience

Le coaching n’est pas une profession légalement réglementée au Brésil, comme la médecine, l’ingénierie, le droit, la psychologie. Il est important d’évaluer si la formation et l’expérience sont compatibles avec le type de coaching. Rien de mieux qu’un professionnel de l’éducation physique pour effectuer du coaching avec les athlètes. Autre détail, comparez votre expérience personnelle avec celle du coach. Si vous occupez déjà une position importante dans votre activité, recherchez un coach qui a suffisamment d’expérience pour apporter de nouvelles connaissances et pratiques. Les travaux déjà réalisés et aux résultats positifs coopèrent également pour une bonne référence.

Prix

Choisiriez-vous un médecin pour votre enfant en vous basant uniquement sur le prix ? Les services sont beaucoup plus complexes qu’une simple cotation du marché. L’évaluation est basée sur la certitude que la valeur fournie par le professionnel est cohérente avec l’investissement réalisé. 

Plan du site